Bien plus qu’un effet de mode, bien au-dessus d’une tendance, le recours au bio s’impose comme un désir, une nécessité de préserver notre environnement mais surtout notre santé. Entre état d’esprit, prise de conscience et consommation non agressive, tour d’horizon des astuces pour améliorer notre quotidien tout en changeant nos habitudes. Et hop, c’est parti pour adopter une nouvelle philosophie de vie.

Recourir aux cosmétiques et aux produits de beauté bio : se faire beau(belle) sans se mettre en danger

Il est scientifiquement prouvé que le secret d’une belle peau, de beaux cheveux passe tout naturellement par une alimentation saine et équilibrée. Cela est d’autant plus important, que les agressions quotidiennes – stress, fatigue, pollution, rayons du soleil, froid notamment – subies par la peau et les cheveux sont nombreuses. Le recours à des produits cosmétiques et de beauté permet de protéger la peau et les cheveux des agressions extérieures, d’améliorer leur structure et de les mettre en valeur. Pour autant, que ces derniers soient exempts de substances nocives, allergisantes voire dangereuses. L’objectif est donc de protéger, de soigner, pas de détruire tant notre épiderme que notre cuir chevelu.

Pour cela, il faut préférer des produits cosmétiques et de beauté bio. C’est LA solution. Ces derniers sont composés à 90 % au minimum de produits naturels. Sans paraffine, sans silicone et sans paraben, ils ne contiennent donc pas de substances toxiques voire cancérigènes. Dans un second temps, il est important de devenir un champion en décryptage d’étiquettes.

Quant aux mises en beauté, mieux vaut opter pour des colorants bio pour teindre les cheveux et des shampoings green pour les laver. Pour toutes les prisées de coquetteries, même les professionnels se plient en quatre pour nous offrir le meilleur, des coiffeurs bio sur Paris ouvrent en grand la porte de leur salon. Exit les colorations allergisantes contenant des produits toxiques, la coloration est sous forme de poudre et surtout composée de pigments séchés et lyophilisés à fort pouvoir colorant. Une coloration qui n’abîme pas les écailles des cheveux et qui tout simplement, les couvre et s’enroule autour, les gaine et les protège. Spécialement adapté au cuir chevelu fragile, qui souffre d’allergies ou encore de démangeaisons mais aussi pour toutes les personnes qui veulent être en beauté tout en restant en bonne santé, franchissez le cap, passez la porte d’un coiffeur parisien nouvelle génération : un coiffeur bio !

Etre fashion tout en étant bio c’est possible : la mode se met elle aussi au green

En faisant quelques recherches, on constate que la culture du coton présente le plus gros impact sur la planète. Et ce, qu’il s’agisse de pollution environnementale mais aussi en termes de santé publique. En effet, la culture du coton utilise des produits phytosanitaires – engrais, pesticides – nocifs ingérés par la plante, ne disparaissent pas en totalité une fois le vêtement fabriqué. Notre peau est une excellente barrière mais n’est malheureusement pas imperméable à 100 %. Elle absorbe une partie des produits contenu dans les textiles.

Parce que ce coton contient du chlore – utilisé pour le blanchiment – des phtalates – sur les dessins plastifiés notamment – des formaldéhydes – dans les teintures, pour les traitements anti-froissage et anti-rétrécissage notamment – mais aussi des métaux lourds et des colorants azoïques pour les teintures, il convient de le choisir avec soin. Et là, une seule astuce : le coton bio.

Des labels et certifications permettent de s’y retrouver et de garantir que les vêtements sont écologiques, bio et naturels. Eko, Oeko-Tex standard 100, Max Haavelar, IMO, BioRe, Ecocert et Gots sont autant de labels qui certifient la provenance d’un textile irréprochable pour la santé mais aussi pour certain conçu dans le respect des droits de l’Homme.

Nettoyer de fond en comble son habitation, sans se nuire : l’astuce est d’utiliser des produits d’entretien écologiques

Comme il est doux et agréable de porter du linge frais et propre, de sentir une bonne odeur dans sa maison ou son appartement ou que les sanitaires brillent comme un soulier neuf. Mais voilà, nettoyer, récurer, astiquer, laver n’est pas synonyme d’intoxication. Rien de tel que de privilégier des produits ménagers bio. Et pourquoi pas une bonne astuce pour préserver l’environnement, notre santé tout en faisant des économies ? Des produits du quotidien comme le vinaigre blanc, le citron et le bicarbonate de soude notamment sont d’excellents substituts pour entretenir l’habitation du sol au plafond et ce, en toute simplicité. Pour cela, suivez le guide.

Un esprit sain dans un corps sain : l’alimentation et l’agriculture biologique

Ce que nous mangeons, ingérons à une incidence directe sur l’environnement mais aussi notre santé. Colorants, exhausteurs de goût et autres conservateurs sont d’origine chimique et peuvent entraîner des déséquilibres dans l’organisme. Il existe une astuce simple pour éviter toutes ces substances indésirables : préférer des légumes frais, de saison, locaux et de préférence issus de l’agriculture biologique et/ou raisonnée. Et pour s’y retrouver dans la jungle des logos et des certifications environnementales, rien de tel qu’un seul et unique guide.

(Visited 20 times, 1 visits today)