Il est indéniable que cette dernière décennie a été marquée par les progrès spectaculaires de la chirurgie esthétique et réparatrice. Cet avènement ahurissant a permis à des millions de personnes d’accéder à cette branche de la médecine qui était jusqu’à peu, réservée à une poignée de patients fortunés.

Cet ascension fulgurante de la chirurgie esthétique et réparatrice à travers le monde a été accompagnée par l’émergence de nouvelles techniques d’intervention innovantes telles que le lipofilling, les injections d’acide hyaluronique ou les prothèses personnalisables mais, la plupart des gens qui ont opté pour la chirurgie esthétique ne savent pas que la pérennité des résultats postopératoires dépend essentiellement de l’hygiène de vie et surtout de l’adoption d’un régime alimentaire sain et équilibré.

Si vous avez subi une liposuccion sachez que votre nouvelle silhouette ne risque pas de durer si vous n’ajuster pas vos apports caloriques et que vous continuez à consommer des aliments riches en lipides et en sucres rapides. En effet la chirurgie esthétique, bien que, redoutablement, efficace pour traiter la plupart des imperfections morphologiques , doit être accompagnée par un suivi rigoureux assuré par un nutritionniste afin de garantir la durabilité des résultats obtenus grâce à l’intervention chirurgicale qui ne permet que de pallier les effets du vieillissement et le cumul d’amas graisseux dans le corps.

Il est donc conseillé d’adopter un régime alimentaire riche en fibres tout en augmentant la consommation des fruits et légumes et en évitant les aliments riches en lipides et en glucides. Il aussi recommandé favoriser une alimentation variée basée sur les apports protéiniques dans le but de favoriser le développement musculaire et augmenter le métabolisme de base. En effet, associé à la pratique régulière d’une activité sportive, un régime hypocalorique efficace va permettre de réduire les amas de graisses dans les corps et garantir l’augmentation du métabolisme de base ce qui permet au corps de consommer plus de calories sans pour autant gagner en masse graisseuses.

Il est important de rappeler que les aliments salés sont prohibés en période de récupération (suite à une liposuccion ou lipoaspiration).En effet, consommer des quantités élevées de sodium peut favoriser l’inflammation dans votre corps et ralentir le processus de cicatrisation. Il est dont recommandé de limiter ou de restreindre la consommation du sel pendant au moins 2 à 4 mois après l’intervention de liposuccion. Pour remplacer le sel, il est possible d’incorporer des herbes et des épices, comme l’oignon, l’ail ou la cannelle dans vos repas.

Enfin, la plupart des interventions chirurgicales nécessitent une période de convalescence durant laquelle il faut favoriser la consommation des antioxydants tels que le curcuma, les ananas grâce à leur forte teneur en brome laine qui permet de réduire l’inflammation, les œdèmes ainsi que la douleur.

(Visited 18 times, 1 visits today)