Les tarifs des automobiles fluctuent en fonction du niveau de vie de chaque pays. Cette différence de prix permet aux Français de faire de bonnes affaires en achetant à moindre coût une voiture à l’étranger. Acheter sa voiture à l’étranger reste une opération rentable. Mais attention, pour faire une bonne affaire, mieux vaut ouvrir l’oeil !

En effet, si les prix pratiqués dans certains pays étrangers sont plus qu’alléchants pour les Français, de nombreux pièges émaillent le parcours de l’acheteur. Le premier de ces pièges est de croire que les meilleures affaires sont dans les pays du Sud de l’Europe.

En fait, si cela était vrai il y a quelques années encore, aujourd’hui les meilleures opportunités sont à l’Est. Eh oui, l’Espagne et le Portugal ont rattrapé le niveau de vie des Français. Du coup, les prix de ventes de constructeurs se sont alignés à quelque chose près sur ceux pratiqués en France. Dans les pays de l’Est entrés récemment dans l’Union Européenne  mais pas encore dans la zone Euro, le retard du niveau de vie des habitants permet de bénéficier de conditions tarifaires intéressantes. Actuellement, c’est en Finlande que les prix sont les plus alléchants pour les grosses berlines. Pour les modèles d’entrée de gamme et les classes moyennes, les meilleures affaires se trouvent en Pologne ou encore en Roumanie. Le second piège de l’achat à l’étranger d’une voiture se situe aussi dans la différence des équipements et des niveaux de finition. La comparaison doit être réalisée soigneusement sur des prix hors taxe. Parfois la différence de prix à équipement égal ne vaut pas la peine de se lancer dans une aventure qui comporte une part de risques réels. En effet et sauf si vous avez la chance de parler Polonais couramment, il est indispensable de passer par un mandataire spécialisé. Sachant que les cas d’escroqueries sont nombreux, le choix du mandataire doit s’entourer de multiples précautions.

Mieux vaut choisir un professionnel ayant pignon sur rue depuis longtemps pour lequel le bouche à oreille est positif. Le mandataire doit s’engager par écrit dans le cadre d’un contrat de mandat en bonne et due forme. En échange de ses services (recherche, négociation, transport, formalités d’importation) il demandera une commission d’environ 10% du prix de votre voiture.

(Visited 58 times, 1 visits today)