Depuis très longtemps on dit que “L’argent est le nerf de la guerre”, et c’est seulement en économisant et en faisant fructifier un capital que l’on peut arriver à s’installer dans une certaine stabilité financière et améliorer notablement son niveau de vie.

Alors, si au cours de ces dernières années les livrets et autres supports de placements ont considérablement perdu de leur intérêt, une valeur sûre d’hier est toujours très lucrative aujourd’hui : l’immobilier.

Cependant, l’investissement dans l’immobilier demande un ticket d’entrée assez élevé pour un profit qui sera généralement disponible à très long terme. Alors, si vous n’avez pas les capacités d’investir des grosses sommes ou si vous souhaitez surtout diversifier vos investissements, la Société Civile de Placements Immobiliers (ou SCPI pour faire plus court) est faite pour vous. Le ticket d’entrée (ou part) est relativement faible ce qui vous permet donc d’investir au plus juste en fonction de vos capacités et d’en retirer rapidement des bénéfices.

Un placement aux risques limités

Que vous choisissiez d’investir en SCPI pour augmenter vos revenus (SCPI de rendement) ou pour faire baisser vos impôts (SCPI fiscales), leur fonctionnement est sensiblement le même :

acquisition de biens immobiliers,
gestion locative de ceux-ci,
redistribution des loyers.

Etant donné la mutualisation des placements, la SCPI permet de diversifier au maximum les investissements immobiliers, dans plusieurs villes, dans divers secteurs, et bien entendu dans différents types de biens mis en location (habitations, commerces, bureaux, etc.). Cette solution garantit donc un rendement optimal tout en apportant un maximum de sécurité.

Deux types de SCPI

investir en scpi

On distingue deux types principaux de SCPI, qui diffèrent principalement en fonction de leur but :

Les SCPI de rendement

Ayant pour objectif principal de reverser les dividendes aux associés, les SCPI de rendement vont rechercher le meilleur rendement pour les investisseurs. Les associés reçoivent donc des loyers au prorata de leur nombre de parts, chaque mois, ou chaque année, selon les conditions acceptées par les deux parties.

Les SCPI fiscales

A l’opposée des SCPI de rendement, les SCPI fiscales s’attachent essentiellement à soulever de nombreuses mises de fonds afin de permettre aux associés de bénéficier d’importantes réductions fiscales résultant directement de ces investissements. Ces SCPI peuvent investir dans l’immobilier neuf ou ancien, et offrent aux porteurs de parts de très nombreux allègements d’impôts.

Profitez au plus vite des amortissements exceptionnels offerts par ces vecteurs d’investissements et arrondissez vos fins de mois sans risque, sans débourser une fortune et sans devoir attendre des lustres pour voir revenir vos deniers, car, comme chacun sait aussi, “Le temps c’est de l’argent”.

(Visited 42 times, 1 visits today)