Éruption cutanée, éternuements à répétition, yeux rouges, nez qui coule, douleurs abdominales ou encore eczéma, les symptômes d’une allergie sont multiples et varient selon les individus. Parce que ces symptômes peuvent s’aggraver et selon les cas, peuvent entraîner un œdème de Quincke voire être à l’origine d’un choc anaphylactique, mieux vaut se rendre chez un allergologue sur Bordeaux pour en avoir le cœur net.

Pourquoi est-il important de se rendre chez un médecin allergologue ?

Se soigner n’est possible qu’une fois l’allergie décelée. Et, ne pas prendre en charge une allergie à de fortes chances de s’aggraver voire de provoquer des symptômes irréversibles sur l’organisme entraînant une réaction fatale. C’est pourquoi, il est essentiel d’en référer à un médecin spécialisé dans les allergies. Il mènera dans un premier un interrogatoire minutieux pour rechercher d’éventuels antécédents allergiques – personnels ou héréditaires – puis analysera avec précision les symptômes – délai d’apparition, fréquence des manifestations notamment – avant de procéder à des tests. Sans réponse à ces questions, il est en effet difficile d’adapter les tests. Une fois le questionnaire fait, il lui est possible de cibler ses recherches et, de procéder à des tests cutanés, à un dosage dans le sang de l’anticorps IgE et/ou de faire un test de provocation aux allergènes.

Quelles sont les types d’allergies ?

L’allergie est une réaction anormale, excessive de l’organisme – une réponse du système immunitaire en somme – en contact avec une substance étrangère. Cette réaction résulte d’un contact – par voie respiratoire, cutanée ou alimentaire – avec une substance étrangère à l’organisme appelée allergène. Cet allergène – inoffensif pour certains individus – est alors considéré comme dangereux par les cellules de ceux qui en sont allergique. Le premier contact avec l’allergène ne provoque que la fabrication d’anticorps. Mais le contact ultérieur et répété entraîne une réaction allergique inflammatoire chez les personnes qui en sont sensible. Il existe deux types d’allergies : les allergies aériennes et les allergies alimentaires.

Les allergies dites aériennes

Dans ce cas, ce sont les voies orales qui sont principalement touchées. Il peut s’agir d’une allergie au pollen des plantes, au soleil, à la moisissure voire aux poils d’animaux. Crises d’éternuements, nez qui coule voire qui se bouche, picotements ou démangeaisons des narines, conjonctivites, crise d’asthme en sont les principaux symptômes. Ces derniers surviennent la plupart du temps à la même période, tous les ans.

Les allergies alimentaires

Dans ce cas, c’est l’ingestion de certains aliments – lactose, gluten, fruits à coque ou crustacés par exemple – qui entraîne des symptômes variés peu de temps après sa consommation.

(Visited 55 times, 1 visits today)