La peluche est pour les jeunes enfants la reproduction imaginative d’un animal en jouet. Les fabricants de jouets l’ont d’ailleurs bien compris en matérialisant les animaux de compagnie comme d’autres personnages de dessin animés sous une forme rigolote et généralement très colorée.

Quant au doudou, il prend généralement la forme d’objet de la vie de tous les jours. Un doudou est en fait un objet symbolique pour lequel le jeune enfant a eu un flash, une sorte de coup de cœur. Ce dernier l’accompagnera généralement durant une longue période et servira de réconfort en cas de peine ou de chagrin.

Doudou et peluche suivant l’âge

Durant le plus jeune âge

Entre quatre et six mois, c’est l’âge des découvertes. C’est souvent à cette période que l’enfant jettera son dévolu sur son doudou. Doudou qui peut prendre la forme d’un vêtement de sa maman qui sent son odeur ou celle d’une peluche représentant un animal qu’il affectionne particulièrement. Quel que soit l’objet choisi, ce dernier accompagnera l’enfant partout où il ira. Le doudou aura pour mission de « rassurer » le chérubin et ce quel que soit le facteur qui le perturbe.

Durant l’enfance

A cette période, le rôle endossé par la peluche ou le doudou peut demeurer primordial ou au contraire s’amoindrir : un enfant peut refuser de se rendre quelque part sans son jouet tandis qu’un autre peut accepter de s’en séparer quelques heures.

Durant l’adolescence

Cette période peut consacrer la peluche ou le doudou comme simple objet de décoration ou comme facteur de rattachement à l’enfance. Dans les deux cas, ces jouets n’en demeurent pas moins importants puisqu’ils se posent comme les témoins de l’enfance passée de l’adolescent.

(Visited 53 times, 1 visits today)