Fini le temps où les fenêtres laissaient passer tous les courants d’air. De nos jours, elles offrent une très bonne isolation thermique et acoustique et, si adaptables sur les dormants existants, peuvent être posées en une seule journée. La fenêtre était traditionnellement en bois, mais aujourd’hui, le PVC représente près de 65% des ventes. L’avantage principal par rapport au bois, étant l’entretien, car même si traité, le bois demande un entretien fréquent contrairement au PVC.

Des fenêtres en aluminium font aussi leur apparition, notamment les fenêtres mixtes : bois à l’intérieur, plus esthétique, et aluminium à l’extérieur, plus résistant.

Les fenêtres en bois

Le bois est noble et naturel, il offre une très bonne isolation thermique et est particulièrement adapté pour les grandes tailles et les fenêtres s’ouvrant à la française. Bien que la majorité des bois soient traités (fongicides, hydrofuges…), ils nécessitent tout de même un entretien régulier.

Les fenêtres en PVC

Le PVC est le plus répandu. Ses performances acoustiques et sa très bonne étanchéité, sans oublier sa durabilité face au bois, en font le matériau préféré des français pour les fenêtres. Il diminue en outre le phénomène de condensation. Le PVC est facile à poser et l’on trouve maintenant d’autres couleurs que le blanc.

Les fenêtres en aluminium

L’aluminium étant rigide, il peut être utilisé pour les grandes baies vitrées et les vérandas. C’est un matériau résistant et durable, quant à l’entretien, il est quasi inexistant. Il est possible d’avoir une fenêtre bicolore, une couleur pour l’intérieur et une autre pour l’extérieur. Contrairement au bois et au PVC, l’aluminium n’est pas un bon isolateur thermique, il sera donc à préférer pour les vérandas.

Pensez à demander à votre installateur quel sera le type de chauffage le mieux adapté à vos fenêtres. Le chauffage électrique peut être beaucoup plus performant avec un certain type de fenêtres.

(Visited 50 times, 1 visits today)