Longtemps considérés comme des solutions coûteuses à l’usage, les radiateurs électriques ont su positivement évoluer au cours de ces dernières années. Qu’ils soient à convection, radiants ou à inertie, ces radiateurs de nouvelles génération permettent de chauffer plus efficacement nos pièces, tout en consommant moins d’électricité. Voyons donc ensemble les avantages et inconvénients de ces différents types de radiateur.

Les convecteurs électriques : un coût de fonctionnement encore élevé

Avec des prix défiant toute concurrence à l’achat, les convecteurs électriques restent parmi les plus énergivores à l’utilisation. Leur principal défaut provient de leur principe même de fonctionnement. Les flux d’air chaud étant dissipés vers le plafond, les convecteurs ne permettent pas de chauffer convenablement le reste de la pièce. Une grande partie de l’énergie consommée est ainsi gaspillée et ne fait pas du convecteur électrique une solution de chauffage économique. Cependant, des modèles dotés de ventilateurs (ventilo-convecteurs) ont, depuis peu, fait leur apparition pour mieux répartir la chaleur.

Les panneaux radiants : pour une meilleure propagation de la chaleur

L’autre type de radiateur, également bien connu, est le radiateur à panneaux radiants. Particulièrement adapté aux grandes pièces de vie, leurs panneaux permettent de restituer jusqu’à 90 % de la chaleur par rayonnement. Cela permet d’en limiter le nombre dans une même pièce et de diviser le plus souvent les coûts de chauffage par deux. Toutefois, la chaleur circule beaucoup moins bien dans le cas d’une pièce encombrée opposant divers obstacles aux flux rayonnants. Il est donc important de trouver le meilleur emplacement pour les fixer au mur, en fonction de l’agencement de ses espaces.

Les radiateurs à inertie : le plus économique des chauffages électriques

Plus récents que les radiateurs à panneaux radiants, les radiateurs à inertie offrent les mêmes avantages en terme de diffusion de chaleur. Leur fonctionnement diffère, néanmoins, quelque peu de celui de leurs aînés. Conçus autour d’un corps de chauffe en fonte contenant un liquide, ils sont capables d’accumuler la chaleur pendant les heures creuses en tarif de nuit. Pouvant stocker la chaleur avant de la restituer par ses panneaux, le radiateur à inertie est souvent considéré comme un modèle de radiateur économique. On estime que les économies réalisées, par rapport à un radiateur à panneaux radiants, sont de l’ordre de 20 %.

(Visited 67 times, 1 visits today)