La loi dite « Rebsamen » (loi n°2015-994) , du 17 août 2015 (1), relative au dialogue social au sein des entreprises tend à une meilleure reconnaissance du burn-out. Malgré l’établissement des connaissances scientifiques sur ce trouble psychique, la prévention de ce phénomène reste encore difficile à prévenir.

L’épuisement professionnel peut être accompagné de divers symptômes. Si on ne s’en occupe pas, l’épuisement professionnel peut engendrer de grandes difficultés pour une personne pour gérer sa vie quotidienne, tous domaines confondus . Le burn out amène les gens à se sentir épuisés, vides et incapables de faire face aux exigences de la vie.

Qu’est-ce que le burn out, épuisement professionnel ?

Le terme «épuisement professionnel» est un terme relativement nouveau, initié pour la première fois par Herbert Freudenberger, dans son livre Burnout: « Le coût élevé des réalisations exceptionnelles » (2). À l’origine, il définissait l’épuisement professionnel comme «l’extinction de la motivation ou de l’incitation, en particulier lorsque son dévouement à une cause ou à une relation ne produit pas les résultats souhaités».

Dans la CIM-11 (3), le burn-out est défini comme suit:
«Le burn-out, ou épuisement professionnel, est un syndrome conceptualisé comme résultant d’un stress chronique au travail qui n’a pas été correctement géré». Trois dimensions le caractérisent:
un sentiment de manque d’énergie ou d’épuisement;
un retrait vis-à-vis du travail ou des sentiments négatifs concernant le travail;
une perte d’efficacité professionnelle.

Le syndrome d’épuisement professionnel, équivalent en français du terme anglais burnout, se traduit par un « épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel » (4).
Plus simplement, si vous vous sentez épuisé, commencez à détester votre travail et commencez à vous sentir moins performant, vous présentez des signes d’épuisement professionnel.
Le stress qui contribue à l’épuisement professionnel peut provenir principalement de votre travail, mais le stress de votre style de vie en général peut l’ajouter.

Quels sont les symptômes ?

Voici certains des signes les plus courants d’épuisement professionnel :
les personnes en crise d’épuisement professionnel voient leur travail comme étant de plus en plus stressant et frustrant. Ils peuvent devenir cyniques au sujet de leurs conditions de travail et des personnes avec lesquelles ils travaillent. Ils peuvent également se distancer émotionnellement et commencer à se sentir engourdis par leur travail.

Symptômes physiques : le stress chronique peut entraîner des symptômes physiques, tels que des maux de tête et des maux d’estomac ou des problèmes intestinaux.

Épuisement émotionnel : l’épuisement professionnel amène les personnes à se sentir épuisées, incapables de faire face et fatiguées. Ils manquent souvent d’énergie pour faire leur travail.

Performance réduite: L’épuisement professionnel affecte principalement les tâches quotidiennes au travail ou à la maison lorsque le travail principal d’une personne implique de s’occuper des membres de la famille. Les personnes atteintes d’épuisement professionnel ont un sentiment négatif à l’égard des tâches Ils ont du mal à se concentrer et manquent souvent de créativité.

Quels sont les facteurs de risque ?

Un travail très stressant ne conduit pas toujours à l’épuisement professionnel. Si le stress est bien géré, il peut ne pas y avoir de mal. Toutefois, certaines personnes (et certaines professions) courent un risque plus élevé que d’autres.
L’épuisement professionnel des employés a cinq causes principales:

1 – pression temporelle abusive.

Les employés qui disent avoir suffisamment de temps pour faire leur travail risquent 70% moins d’épuisement professionnel. Les personnes qui ne peuvent pas gagner plus de temps, comme les ambulanciers paramédicaux et les pompiers, courent un risque plus élevé d’épuisement professionnel.

2 –  Manque de communication et de soutien, notamment de la part d’un responsable.

Le support Manager offre un tampon psychologique contre le stress. Les employés qui se sentent fortement soutenus par leur responsable sont 70% moins susceptibles de souffrir d’épuisement professionnel sur une base régulière.

3 – Manque de clarté du rôle.

Seulement 60% des travailleurs savent ce qu’on attend d’eux. Lorsque les attentes ressemblent à des cibles mobiles, les employés peuvent s’épuiser simplement en essayant de comprendre ce qu’ils sont censés faire.

4 – Charge de travail oppressante.

Lorsqu’une charge de travail vous semble ingérable, même les employés les plus optimistes se sentiront sans espoir. Se sentir dépassé peut rapidement conduire à l’épuisement professionnel.

5 – Traitement injuste.

Les employés qui se sentent traités injustement au travail courent 2,3 fois plus de risques d’épuisement professionnel. Un traitement injuste peut inclure des éléments tels que le favoritisme, une compensation injuste et les mauvais traitements d’un collègue.

Prévention et traitement

Bien que le terme “épuisement professionnel” suggère qu’il puisse s’agir d’une condition permanente, il est réversible. Une personne qui se sent épuisée peut avoir besoin de modifier son environnement de travail.
Il peut être utile de contacter le service des ressources humaines à propos de problèmes sur le lieu de travail.Dans certains cas, un changement de poste ou un nouveau travail peut être nécessaire pour mettre fin à l’épuisement professionnel.

Il peut également être utile d’élaborer des stratégies claires pour vous aider à gérer votre stress. Les stratégies de soins personnels, comme une alimentation saine, de nombreux exercices et des habitudes de sommeil saines peuvent aider à réduire certains des effets d’un travail stressant.
Des vacances peuvent aussi apporter un soulagement temporaire, mais une semaine d’absence du bureau ne sera pas suffisant pour vous aider à vaincre l’épuisement professionnel. Des pauses régulières au travail, ainsi que des exercices de renouvellement quotidiens, peuvent vous aider à combattre l’épuisement professionnel.

Si vous souffrez d’épuisement professionnel et que vous avez du mal à vous en sortir, faites appel à un professionnel spécialisé, tel qu’un médecin ou un psychologue.

(1) https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031046061&categorieLien=id
(2) Herbert Freudenberger, L’épuisement professionnel : la brûlure interne, Chicoutimi, Québec, G. Morin, 1987
(3) Onzième Révision de la Classification internationale des maladies (CIM-11) , OMS, https://www.who.int/fr
(4) Schaufeli WB and Greenglass ER. Introduction to special issue on burnout and health. Psychol Health 2001;16(5):501-10

(Visited 10 times, 1 visits today)