Tout d’abord, avant de vous lancer dans l’investissement locatif, vous devez comprendre en quoi consiste ce concept et quels sont ses avantages. C’est ce dont on va traiter dans la suite de cet article.

Définition de l’investissement locatif

L’investissement locatif est simplement le fait d’acheter un bien immobilier à crédit et par la suite le louer afin de financer/payer ce crédit là, mais aussi percevoir des revenus supplémentaires (pour cela, il faut que le montant du loyer avec lequel vous allez louer votre bien soit plus élevé que les montants mensuels que vous devez payer pour votre crédit) pour finalement vous créer un patrimoine.

Dépendamment des régions où vous allez faire votre investissement, vous aurez droit à certains avantages par rapport à la loi et à la fiscalité, comme par exemple, des réductions d’impôts ou des solutions de défiscalisation, il faudra alors bien vous renseigner avant d’investir.

Nous tenons aussi à vous préciser que l’investissement immobilier locatif est le seul domaine d’investissement en France vous permettant de constituer une richesse (patrimoine) à crédit, et dont la majorité de ce dernier est financée par les futurs locataires et non par vous-même, mais en plus de cela, vous pouvez aussi générer des bénéfices supplémentaires si vous louez votre bien plus cher que le montant de votre crédit.

Comment investir intelligemment dans l’immobilier locatif ?

Certes, l’investissement immobilier locatif peut être tentant et plein d’avantages, mais si vous ne faites pas les bons choix, cela peut vous mener directement à la banqueroute. Ci-dessous, nous vous proposons tous nos meilleurs conseils pour vous aider à investir dans l’immobilier locatif de manière intelligente.

Étudiez la zone géographique où vous allez investir

La toute première chose à laquelle vous devez réfléchir c’est bel et bien la région ou la ville dans laquelle vous allez investir. Pour cela, vous devez :

  • Choisir un secteur porteur qui connait une importante masse démographique (grande demande) prête à louer des biens immobiliers ;
  • la proximité des moyens de transport (trains, métros, taxis, etc.) ;
  • autres commodités nécessaires au quotidien (bureaux de poste, écoles, commerces, grandes surfaces, etc.) ;

Tout cela afin d’attirer vos futurs locataires, mais aussi justifier le prix auquel vous mettrez votre bien à la location. Et plus votre bien immobilier est bien situé, plus vous pourrez afficher un loyer élevé.

Affichez des montants de loyer raisonnables

Comme cité préalablement dans cet article, il est indispensable de bien choisir le prix de location que vous aller afficher et cela pour :

  • Couvrir votre crédit avec lequel vous avez investi dans le bien immobilier ;
  • ne pas faire fuir les locataires potentiels (comparer les différents loyers affichés dans le même secteur pour le même type de biens immobiliers) ;
  • générer un revenu supplémentaire (avec un montant de loyer plus élevé que le montant de crédit que vous devez payer mensuellement).

Diversifiez vos investissements

Si vous débutez dans le domaine de l’investissement immobilier, nous vous conseillons d’investir raisonnablement et de ne pas voir trop grand, car dépendamment des villes dans lesquelles vous choisissez d’investir, le montant et la durée des empreints banquiers diffèrent, mais la tarification au mètre carré (à l’achat et la location) aussi.

Si au contraire, vous avez déjà investi dans l’immobilier locatif, nous vous conseillons de diversifier vos offres (secteurs et types de biens) pour avoir une certaine marge de sécurité en cas de problèmes (sinistres, travaux, retards de paiement de loyers, etc.).

Sécurisez votre investissement locatif

Pour ce dernier point, nous vous conseillons de souscrire à une garantie locative qui est une sorte d’assurance vous permettant de vous assurer que vos futurs locataires paient bien leurs loyers en temps et en heure.

Ceci vous permettra d’éviter tous les retards de paiement pouvant vous causer des problèmes au niveau de la banque par rapport à votre échéancier de paiement. Pour ce qui est des types d’assurances auxquelles vous pouvez souscrire, il en existe deux grandes catégories :

  • L’assurance loyers impayés (la formule classique) ;
  • l’assurances tous risques locatifs (nouvelle formule universelle).

Attention, assurez-vous de prendre en considération le tarif de ces assurances lorsque vous fixerez le montant du loyer de votre bien immobilier.

(Visited 6 times, 1 visits today)