Quand on a la chance d’avoir un jardin, on pense rapidement à récupérer l’eau de pluie pour faire des économies sur l’arrosage des plantes, puisque c’est l’utilisation principale, cependant il y a également de nombreuses utilisations de l’eau de pluie que vous pourrez faire, que ce soit pour faire des économies, ou simplement pour ne pas gaspiller l’eau potable.

Récupérer l’eau de pluie : comment ça marche ?

Vous souhaitez récupérer l’eau de pluie ? C’est très facile ! Il existe de nombreux accessoires qui vous permettront de récupérer l’eau de pluie, en raccordant votre gouttière à un bidon de récupération, ou à une citerne enterrée, en fonction de vos besoins, et de votre budget. L’eau de pluie ruissèle du toit vers la gouttière, puis descend dans votre cuve. Nous vous conseillons d’installer un filtre avant l’entrée dans la cuve, afin de ne pas encrasser cette dernière, que ce soit avec des branchages ou des feuilles mortes, ou encore avec des déchets divers. Il faudra également veiller à nettoyer vos gouttières au moins deux fois par an.

Récupérer l’eau de pluie pour le jardin

La principale utilisation de l’eau de pluie récupérée sera l’arrosage des plantes du jardin (et de la maison). L’avantage : vous ne gaspillez pas d’eau potable, et ça ne coûte absolument rien. L’inconvénient : en cas de saison sèche qui dure, vous risquez de vous retrouver à court de réserve. Vos plantes resteront belles et en bonne santé, y compris en été, lorsque celles de vos voisins souffriront des interdiction d’arrosage. L’économie réalisée par ce procédé dépasse les 200 euros annuels pour un jardin de 200m2. Vous éviterez également de gâcher jusqu’à 700m3 d’eau potable, un beau geste pour la planète !

Vous pouvez également remplir votre piscine avec de l’eau de pluie, ici encore totalement gratuite. La facture d’eau serait allégée selon la taille de votre bassin, ce qui pourrait atteindre plus de 50m3 !

Récupérer l’eau de pluie pour la maison

On y pense moins souvent, mais il est également possible de récupérer l’eau de pluie pour l’utiliser à la maison, et ce, pour de très nombreuses utilisations. En effet, l’eau de pluie n’est absolument pas mauvaise pour les humains, du moment qu’elle n’est pas bue, bien entendu. Découvrez ci-dessous quelques exemples d’utilisation de l’eau de pluie dans votre maison, ainsi que l’économie réalisable :

  • remplir la chasse d’eau des toilettes : environ 17m3 annuels
  • utiliser l’eau de pluie pour la cuisson de vos aliments : environ 1m3 à l’année
  • remplir votre lave-vaisselle avec de l’eau de pluie : environ 3m3 annuels
  • utiliser l’eau de pluie dans votre lave-linge : environ 7m3 par an
  • prendre votre douche à l’eau de pluie : plus de 20m3 annuels
  • utiliser l’eau de pluie pour le ménage : plus d’1m3 par an

Certaines de ces utilisations sont relativement faciles à mettre en place, comme par exemple l’utilisation pour le ménage, et vous pourrez réaliser des économies à très court terme, d’autres demanderont un peu d’aménagement, voire de lourds travaux, il faudra donc bien étudier vos besoins, ou profiter d’une rénovation complète de la maison pour lancer ces installations.

Il existe également des règlementations si vous rejetez de l’eau de pluie dans le circuit habituel des égouts, il est donc conseillé de consulter votre mairie avant d’entamer des travaux d’installation, afin de ne pas vous mettre dans l’illégalité. Il est aussi indispensable d’indiquer que l’eau n’est pas potable à chaque point de puisage, afin de limiter les risques qu’une personne boive de l’eau de pluie, ce qui n’est absolument pas conseillé.

(Visited 44 times, 1 visits today)