La réussite d’un magret de canard dépend non seulement de sa cuisson mais aussi du choix du produit et du matériel. Voici quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises.

Apprêter le magret du canard

Avant toute chose, si vous cherchez des recettes de magret, vous n’êtes pas au bon endroit, nous vous conseillons plutôt ce site. Si à l’achat, vous avez choisi un magret sous vide, pensez à le déballer de suite, posez-le entre deux assiettes et réservez au réfrigérateur durant 24 heures au minimum. Une viande ainsi vieillie ne sera que plus moelleux.

Au bout de 24 heures, ôtez la fine membrane de couleur blanche que vous trouvez côté chair à l’aide d’un couteau. Procédez de même pour le surplus de gras.

Ensuite, utilisez du gros sel de mer gris et du poivre de moulin pour assaisonner généreusement la viande côté chair.

Le choix du matériel de cuisson

C’est primordial pour obtenir un bon magret de canard. À défaut de sauteuse, optez pour une poêle en fer ou en fonte. Ces matériaux permettent une bonne répartition de la chaleur en cours de cuisson. Le seul inconvénient de la poêle, c’est sa forme plate qui risque de projeter l’huile sur la table de cuisson.

Cuire le magret de canard

C’est le côté gras de la viande qui sera déposé face au feu. On ne préchauffe pas la poêle. La cuisson à feu moyen durera une dizaine de minutes. Pendant ce temps, jetez petit à petit la graisse rendue, vous en aurez toujours besoin pour d’autre fritures comme les pommes de terre.

Il ne faut pas piquer le magret pendant qu’il est sur le feu. Vous ne le retournerez que lorsque sa peau est dorée, sans être trop grillée. Par la suite, vous prolongerez la cuisson de 2 à 3 minutes.

Sachez qu’une viande cuite trop longtemps s’assèche, une viande cuite à température trop élevée se durcit. L’essentiel serait donc de cuire le magret à feu doux, avec son léger gras.

Avant de servir

Une fois votre magret cuit, enveloppez-le d’un film alimentaire en aluminium. Observez un temps de repos de quelques minutes avant de le trancher. Le jus se répartira alors correctement à travers toute la viande. C’est seulement après que vous trancherez votre magret.

Il faut toujours prévoir le cas échéant, c’est-à-dire que si vos convives tardent à se mettre à table, afin d’éviter la cuisson à la poêle en dernière minute et pour profiter davantage de vos invités, enfournez votre magret tranché après l’avoir recouvert de nouveau de papier aluminium. C’est ainsi que vous le réchaufferez au dernier moment.

(Visited 45 times, 1 visits today)