Un verrier de Boulleville vient de lancer la production d’une vitre chauffante anti Coronavirus. En seulement 15 minutes elle atteint les 70° et neutralise le virus. Cet écran en verre chauffant a été inventé par Pierre Riou et il a été conçu par le laboratoire Riou Glass dans l’Eure.

Un verre qui tue

Dans un laboratoire à Boulleville, l’ingénieur Patrice Henry vient de concevoir un produit tout à fait innovant. En effet, c’est lui qui a conçu l’idée de Pierre Riou et qu’il l’a testé puis validé. En effet, le concept est simple, le groupe a fabriqué un verre chauffant assez puissant pour que le matériel atteigne les 70 degrés et qu’ainsi tous les virus présents sur la surface plane soient éradiqués. A cette température, les scientifiques affirment que la mort du virus est assurée.

Ce type de verre sera présenté au tarif de 350 euros du mètre carré dès sa sortie. Autrement dit, à ce prix, les miroitiers, les vitriers, les menuisiers, les fabricants de vérandas, les serruriers, les poseurs et les autres artisans intéressés par cette innovation devront s’équiper pour bien transporter ce nouveau matériel. En effet, pour le transport du verre autodésinfectant, les artisans devront opter pour des équipements fiables et de bonne qualité comme ceux proposés par Car-mo.

Un verre français

Pour imaginer ce verre autodésinfectant, le président du groupe s’est inspiré du principe de désinfection par la chaleur. Il s’agit d’un protocole qui existe déjà dans différents centres hospitaliers. Pierre Riou souligne que l’industrie française doit jouer un rôle important dans cette crise sanitaire internationale. C’est un bon argument de la part d’un chef d’entreprise très fier de ne jamais avoir délocalisé ses différents sites de production.

La société vient de concevoir son nouveau produit à partir d’un procédé relativement simple. Effectivement, il s’agit de plaques de verre couvertes par une fine couche métallique et transparente. Ces écrans sont dotés d’électrodes qui font passer le courant électrique. Et après seulement 15 minutes, le verre peut chauffer à 70° ce qui permet de tuer le virus. La mise en température doit être lancée via un interrupteur ou de façon automatique en fonction de la demande de l’utilisateur.

Un verre réutilisable

Comptoirs de magasins, vitres de trains, cloison de protection en Ehpad, l’utilisation de ce verre chauffant peut être infinie. Et ces écrans innovants seront très pratiques en milieu hospitalier car il ne sera plus nécessaire de désinfecter manuellement ces surfaces. Tout simplement car elles se désinfecteront automatiquement en chauffant. Cela peut aussi être idéal pour le domicile des particuliers qui souhaitent se protéger du virus.

Robuste, durable et facile à entretenir, ce verre autodésinfectant ne raye pas et il peut servir à la fois aux particuliers et aux professionnels. Et sachant que personne ne sait vraiment quand l’épidémie s’arrêtera, il est peut être temps de s’équiper même à domicile.

(Visited 19 times, 1 visits today)