Depuis le 1e juillet 2007, la distribution de l’électricité et du gaz en France pour les particuliers est ouverte à la concurrence. Faut-il changer de fournisseur ?

Avantages et inconvénients des divers formules.

Depuis le 1er juillet 2007, les particuliers peuvent choisir leur fournisseur d’électricité et de gaz naturel. Cette ouverture du marché a été décidée dans le cadre de l’Europe pour permettre aux particuliers de faire jouer la concurrence. En pratique, le particulier peut choisir de résilier son contrat avec le fournisseur historique pour profiter des tarifs plus attractifs de la concurrence. Ce choix est possible mais sachez toutefois qu’EDF-GDF bénéficie de tarifs règlementés par l’Etat. Les prix ne peuvent fluctuer à la hausse sans un accord préalable du ministère en charge de l’énergie ce qui limite beaucoup les augmentations brusques des offres contractuelles des concurrents.

A l’origine, lorsque le choix de partir à la concurrence était fait, il était définitif. C’est-à-dire que la maison (et non plus seulement son occupant) n’était plus éligible aux tarifs réglementés. Devant la levée de bouclier des opérateurs alternatifs et la pression de l’Europe, ce renoncement n’est aujourd’hui plus définitif. En effet, avec le principe de réversibilité, jusqu’au 30 juin 2010, un abonné peut souscrire une offre au tarif réglementé auprès d’EDF, 6 mois minimum après avoir souscrit pour la première fois, dans ce logement, une offre de marché. Si le retour dans le giron d’EDF est décidé, l’abonné retrouve les tarifs règlementés et protecteurs d’EDF.

Dans le cas ou il préfère une offre de la concurrence, l’abonné est soumis aux tarifs fixés par contrat qui pourront évoluer sans restrictions vers le bas ou vers le haut. Globalement, les tarifs à la concurrence sont actuellement plus attractifs que ceux d’EDF mais ils pourront varier sans retenue dans les prochaines années. Le changement de fournisseur est ultra simple, sans frais et sans interruption de service ni changement de compteur d’électricité ou de gaz.

Comment est-ce possible ? En fait, comme pour le téléphone ces dernières années, les infrastructures techniques de distribution appartiennent à EDF. Le gestionnaire de réseau de distribution chargé de l’acheminement de l’énergie jusqu’à votre habitation reste donc EDF ou GDF !

Voir aussi : la tuile solaire de Tesla

(Visited 43 times, 1 visits today)