Ça y est, vous êtes décidé ! Vous allez redonner un coup de jeune à votre maison. Cela peut passer par une nouvelle décoration : de nouveaux meubles, de nouveaux objets de décoration, voire même un nouveau sol adapté à chaque pièce. Mais n’oubliez pas que pour que la transformation de votre maison ou d’une pièce soit complète, il vous faut absolument refaire la peinture.

Pourquoi repeindre les pièces à rénover ?

La peinture peut apporter une touche de modernité ou donner le ton au style de la pièce. Même sans changer de meubles ou d’objets de décoration, en repeignant une pièce, vous lui donnerez rapidement un nouvel éclat.

De plus, la peinture permet d’assurer l’entretien d’une maison. Selon les pièces, elle doit être refaite régulièrement pour éviter des désagréments comme la peinture qui s’écaille ou des soucis de santé dus à un produit de mauvaise qualité ou qui n’est pas aux normes. Ainsi, la peinture des couloirs doit être refaite tous les 2 à 3 ans, celle des chambres tous les 3 ans ou selon les envies des occupants, celle des pièces humides c’est-à-dire la cuisine, la salle de bain et la buanderie tous les 3 à 4 ans et pour les pièces à vivre : tous les 5 à 7 ans.

Le choix de la peinture

Avant même de commencer vos travaux de rénovation, il vous faut absolument faire le bon choix en la matière. Votre choix doit se faire par la couleur, mais aussi par le type de peinture qui doit respecter un certain nombre de critères. Le site Tollens.com vous propose par exemple un large choix, tant en matière de coloris que de types de peinture.

peindre maison

Quelle couleur choisir ?

Pour faire le bon choix de couleur pour la nouvelle peinture de votre maison ou de la pièce que vous souhaitez rénover, il vous faut absolument éviter de faire votre choix via un écran. En effet, les photos ont un rendu différent par rapport à la réalité. Il est donc préférable de faire votre choix via une palette de couleurs dans un magasin. Les images et différents tuyaux sur les réseaux sociaux ou sur internet peuvent néanmoins vous servir afin d’affiner vos recherches. Faites ensuite des tests sur les murs de la pièce encore meublée afin d’avoir une bonne idée du rendu final.

Au niveau des couleurs pour une seule pièce, si vous optez pour des couleurs dégradées, ne dépassez pas les trois coloris. N’hésitez pas à faire des associations audacieuses tout en gardant bien évidemment une certaine cohérence. Les couleurs en deux tons les plus appréciées sont bien évidemment le noir et le blanc qui permettent d’approfondir une pièce tout en l’éclaircissant.

Quel type de peinture ?

Il existe 4 principaux types de peinture sur le marché :

  • Tout d’abord, vous avez la peinture acrylique qui s’applique très facilement dans toutes les pièces et sur tous les revêtements. Elle est particulièrement agréable à utiliser, car très peu polluante. En revanche, elle est assez difficile à nettoyer et donc déconseillée pour les pièces humides, notamment la cuisine ainsi que les pièces à fort passage.
  • La peinture glycéro quant à elle est idéale pour les pièces humides ou pour les pièces où le passage est important. Elle est très résistante et facile à laver, mais fortement polluante.
  • La peinture alkyde est assez peu connue : elle allie le peu de pollution de la peinture acrylique et la résistance de la glycéro. Elle est néanmoins largement plus coûteuse que les autres types de peinture.
  • Enfin, la peinture epoxy est la plus résistante. Elle est le plus souvent utilisée pour les rénovations extérieures.

N’hésitez pas à demander conseil au vendeur pour être certain de faire le bon choix et ainsi réussir votre rénovation. Cela vous permettra également de vous informer sur la quantité de peinture nécessaire pour les travaux que vous souhaitez entreprendre.

Les astuces pour une peinture réussie

Avant de commencer vos travaux, veillez à bien protéger vos meubles, votre sol et les différentes bordures. Le mieux est de vider la pièce de tout le gros mobilier.

Préparez ensuite la surface où vous allez peindre en enlevant les peintures écaillées et en vous occupant des fissures qui peuvent être apparues dans les murs. Il est également essentiel de nettoyer le mur que vous allez peindre en enlevant la poussière, voire même en y passant un torchon avec un peu de liquide vaisselle. Prenez ensuite le temps de mettre une sous-couche. Il peut s’agir d’une couche d’impression spéciale ou encore d’une peinture diluée. Cela permettra à la peinture d’adhérer et d’avoir un rendu lisse.

Enfin, lorsque vous peignez votre mur, même si la peinture que vous achetez indique qu’une seule couche est nécessaire, il est conseillé d’appliquer au minimum 2 couches. Un temps de séchage est nécessaire entre chacune d’elles, mais le rendu en vaudra la peine.

Appliquez ensuite une couche de finition selon la pièce et la peinture choisie. Il peut s’agir d’une 3e couche de la même peinture, d’un vernis ou d’une finition spéciale.

Ce qu’il faut éviter lorsque vous repeignez une pièce

Un matériel précis et adapté à la nature de vos travaux est nécessaire afin de faciliter les démarches et donner un beau résultat.

Lorsque vous peignez, veillez à ce que le dosage soit parfait. Si vous n’utilisez pas assez de peinture, cela laissera des traces. A contrario, si vous en utilisez trop, vous aurez un mur avec des coulures. La solution réside dans le mélange de la peinture avant son utilisation, mais aussi dans le fait d’enlever l’excédent de peinture grâce à une grille à chaque fois que vous trempez la moitié de votre rouleau dans le pot de peinture.

Enfin, avant d’entamer vos travaux de rénovation, faites attention à la météo. Pour atteindre le résultat escompté, évitez de les effectuer lors de températures extrêmes : trop chaud ou trop froid. En effet, les températures affectent le séchage de la peinture et peuvent nuire au rendu final.

(Visited 14 times, 1 visits today)