La location d’un utilitaire pour déménager notamment est une pratique très courante. Comment comparer les prix ? Quelle assurance contracter ? Avant de louer, quelques conseils. Les réseaux de loueurs d’utilitaires sont nombreux en France. Tous proposent des tarifs souvent alléchants et compétitifs sur leurs devantures, mais attention toutes les offres ne se valent pas !

En effet, quand certains loueurs affichent un prix d’appel irrésistible, cela cache souvent un prix au kilomètre parcouru prohibitif. Si pour les petits trajets le choix d’un opérateur fonctionnant sur ce principe peut être intéressant, pour les déménagements au long cours, mieux vaut y réfléchir à deux fois sous peine de voir son budget exploser.  Les petits prix cachent aussi souvent des assurances au tiers. En cas de pépin de votre faute, il faudra mettre la main à la poche pour payer les réparations. Comme personne n’est à l’abri d’une fausse manoeuvre surtout avec un véhicule plus encombrant qu’une voiture particulière, mieux vaut opter pour un prix moins compétitif mais avec une assurance tous risques incluse.

Une autre précaution utile dans certains cas est de souscrire en complément une assurance « réduction de franchise ». En effet, en cas de gros accident, le prix de la franchise peut rapidement grimper sur un véhicule tel qu’un utilitaire. Une fois que vous avez trouvé l’offre qui correspond à vos besoins, évaluez au mieux le cubage nécessaire à votre transport.

Un exercice difficile s’il en est mais cela conditionne le type de véhicule que vous allez choisir. Ajouter 10 à 20% en plus de votre estimation afin de parer aux imprévus ! Autant que possible, il est important de réserver au plus tôt le véhicule pour éviter de se retrouver à quelques jours du déménagement sans moyen de transport. Il serait dommage de devoir se rabattre sur un tarif plus élevé en fin de course. Traditionnellement, les pics des demandes se situent en début et fin de mois au moment ou la plupart des locataires signent une fin de bail. Les déménagements sont également souvent organisés au début des vacances scolaires d’été ou à la fin.

Dernier conseil : A la remise des clefs, prenez le temps de faire un état des lieux du véhicule. Éraflure sur la carrosserie, pneus, optique et clignotant… vérifiez tout ! Et surtout assurez-vous bien que vos remarques sont consignées par écrit pour éviter que l’on vous réclame à la restitution du véhicule des réparations pour lesquelles vous n’êtes pas responsable.

(Visited 4 times, 1 visits today)