Si vous êtes restée baba devant la table de cuisson à induction de votre amie, sur laquelle il suffit de poser la casserole pour que le champ magnétique agisse, c’est avec plaisir que nous vous livrons ces informations sur cette merveille de la technologie, qui vous décideront sans doute à aller l’acheter au plus vite.

Le cœur de la table : les foyers

Si vous cuisinez comme un Chef, matin, midi et soir, optez pour une table à induction à 3 ou 4 foyers. Si votre cuisine est petite, vous pouvez prendre une table à 2 foyers, la réduction de taille n’enlève en rien la performance de la table.

Dès lors que vous posez votre casserole sur la plaque, l’induction magnétique démarre et va montrer toute sa puissance. Si vous ne restez pas tout le temps dans la cuisine et que vous laissez mijoter les plats, l’option sensitive « minuterie par foyer » vous sera fort utile pour programmer votre cuisson.

N’hésitez pas à essayer avec le vendeur le fonctionnement des commandes, souvent digitales. Privilégiez la simplicité et la précision de la touche  (une par foyer).

Le nombre de positions de chauffe peut vous aider dans votre sélection : plus il est élevé  ( il peut aller jusqu’à 9), plus vous aurez le loisir de faire varier la puissance de la plus douce à la plus forte. ( Prix entre 250 et 400 euros)

Votre sécurité avant tout

L’existence ou non des options suivantes peuvent faire balancer votre choix :

  • La taille minimale des ustensiles pour le démarrage de la table (pour éviter par exemple qu’une cuillère oubliée ne fasse réagir la zone de chauffe),
  • L’arrêt automatique,
  • La sécurité anti surchauffe,
  • La coupure en cas de débordement d’une préparation liquide,
  • Le témoin de chaleur résiduelle.

Enfin, sachez que seules les casseroles en fonte et en acier sont adaptées à la table de cuisson à induction.

Photo : http://www.archiexpo.fr/

(Visited 19 times, 1 visits today)