Le lait contenu dans le biberon de votre petit chérubin doit être à la température idéale , et cette température peut varier en fonction de l’humeur de bébé. Durant la saison chaude, le biberon peut être servi à la température ambiante, tandis que durant les froides journées d’hiver, mieux vaut réchauffer le biberon. Voici quelques éléments pour choisir un chauffe biberon en toute tranquillité.

Bain marie et vapeur

Les deux systèmes de chauffe les plus répandus sont le bain marie et la vapeur. Les deux techniques ont donc besoin d’eau, et selon le cas, la recharge est nécessaire après utilisation (pour la vapeur) ou non (pour le bain marie, cependant surveillez régulièrement le niveau d’eau).

Le chauffe biberon peut contenir un seul biberon à la fois et presque tous les modèles acceptent les formes variées de biberons (allongé, à base large, etc.).

Bon à savoir

Les prix des chauffe-biberons s’échelonnent de 15 à plus de 60 euros.

En entrée de gamme, le chauffe biberon joue parfaitement le rôle attendu : celui d’amener le biberon à la température voulue. En fonction du volume de lait à chauffer, vous réglez la minuterie. Un voyant signale ensuite lorsque le biberon a atteint la bonne température.

Les modèles de la gamme supérieure offrent plus de confort d’utilisation. Nous pouvons citer :

  • Les boutons multi positions vous permettant de choisir la capacité du biberon. Souvent, il existe une position « petit pot »
  • La détection de la température de départ (ambiante, sortant du réfrigérateur). Avec cette option, le temps de chauffe est plus ou moins rallongée.
  • L’arrêt automatique du chauffe biberon dès que la température désirée est atteinte.
  • L’existence d’un chargeur allume cigare et parfois d’un sac isotherme pour garder le biberon au chaud lors de vos déplacements.
  • Vérifiez que le chauffe biberon, matériel électrique, ait bien été conçu selon les normes de sécurité en vigueur.

 

(Visited 58 times, 1 visits today)