Mieux vaut vous prévenir : mettre bébé au pot n’est pas une mince affaire ! En effet, l’apprentissage de la propreté est l’une des étapes qui demandent le plus de patience dans votre belle vie de maman. Voici quelques astuces pour vous aider dans le choix du pot qui vous aidera à traverser cette phase sans encombre.

Les modèles de pots pour bébé

Dès que votre enfant peut se lever tout seul et marcher ( donc aux environs de 12 mois ), vous pouvez lui proposer le pot.

Si votre bébé est de nature à obéir et à l’écoute, rien ne vaut le bon pot classique, sans chichis : ergonomique, avec un petit dossier, un vase profond et un relief anti jet pour les petits garçons.

Des modèles beaucoup plus ludiques sont de plus en plus proposés par nos créatifs fabricants.

Attardons-nous sur la chaise pot, avec ou sans accoudoirs. Le pot est amovible. La chaise est alors en quelque sorte, multi fonctions. L’enfant peut faire autre chose que ses besoins sur cette chaise et selon le tempérament de l’enfant, cette astuce peut l’aider à accepter plus facilement le pot.

Enfin, le pot toilette vous séduira probablement si vous cherchez à allier éveil et apprentissage de la propreté. Il ressemble à un mini WC avec dossier rabattable, décliné en plusieurs coloris et agrémenté de motifs aussi rigolos les uns que les autres. Ensuite, des petits gadgets comme le  bouton musical qui délivre des mélodies, ou encore des distributeurs d’imagettes  peuvent aider bébé à rester sur le pot jusqu’à ce que la mission soit accomplie !

Le prix d’un pot bébé varie selon les modèles de 10 à 40 euros.

Hygiène et sécurité

La matière de  référence est le polypropylène Il est facile d’entretien. En effet, le pot doit être nettoyé après chaque usage. Assurez-vous que le pot est muni d’une base adhérente au sol pour éviter les petites glissades.

(Visited 90 times, 1 visits today)