C’est un moine taoïste du 12 ème siècle qui créa le taï chi chuan suite à un duel auquel il avait assisté entre un serpent et une grue. Le serpent parvenait à éviter les coups de becs rapides et directs de la grue en faisant des mouvements lents, en ondulant avec beaucoup de souplesse lui permettant ainsi d’attaquer la grue avec vivacité, facilité et surtout avec rapidité. Il comprit alors que pour se défendre il fallait mieux faire des mouvements sinueux ou lieu d’attaquer franchement et que la souplesse du serpent l’avait emporté sur la force et la grandeur de la grue.

Comme dans tous arts occidentaux le ying et le yang sont des éléments essentiels dans le taï chi chuan. Le taï chi chuan a était créé comme un art martial d’auto défense mais maintenant il est beaucoup pratiqué comme une gymnastique énergétique ou encore comme méditation avec mouvements.

A l’origine la force musculaire était la base de cet art martial, l’apprentissage comporté 108 mouvements pratiqués selon le niveau de travail sur six niveaux. Maintenant les mouvements de 80 à 108 (selon les écoles) sont exécutés contre un adversaire imaginaire très lentement.

La posture de ces exercices est d’avoir la tête haute, le menton droit dans le prolongement du corps, la langue doit être plaquée sur le palais et la respiration passe avant tout par l’abdomen.
Beaucoup d’exercices se pratiquent à deux permettant ainsi de vérifier la respiration de chacun, les positions, les mouvements ou encore la légèreté car un changement même tout petit de la position peut faire la différence.

Pour commencer il vous faudra environ deux ans pour apprendre les 108 mouvements avec des séances de 15 à 45 minutes cela dépendra de votre rythme respiratoire. Ces séances vous aideront à avoir une gestuelle plus précise et serviront de base aux 24 exercices taoïstes qui sont :

  • Le Yin Yang du Tai Chi
  • Les mains s’ouvrent et se croisent
  • Les vagues de la mer qui ondulent
  • Ouvrir les ailes à gauche et à droite
  • Le moulin à eau tourne
  • Le rhinocéros regarde la lune
  • Le singe d’Or offre des fruits
  • La tortue sacrée nage
  • Tourner dans la forme du Pa Qua
  • La tête de dragon et la queux du phénix
  • Le puissant roi du Ciel soutient son dos
  • Le roi céleste Li soulève une pagode
  • L’aigle tourne la tête en vol
  • Des grandes et des petites étoiles dorées
  • Mains et pieds se joignent
  • Expirer l’air vicié et inspirer l’air frais
  • La grue sacrée étire ses griffes
  • Les papillons volent par deux
  • Le rhinocéros boit de l’eau
  • Partager à égalité
  • L’enfant prie Kwan Yin
  • Tourner continuellement dans la forme du simple fouet
  • Les fleurs d’Or tombent doucement
  • Fermer les yeux pour rajeunir l’esprit

Le but du taï chu chuan est d’oublier toutes les pensées « néfastes » pour les remplacer par une seule et même pensée celle d’exécuter un mouvement avec souplesse, permettant ainsi de mettre de côté son stress quotidien. Mais le taï chi chuan est également une gymnastique du corps renforçant les muscles grâce aux mouvements des hanches et de la taille. La respiration est elle aussi très importante, le corps réapprend à s’oxygéner.

Pour conclure le taï chi chuan vous permettra de vous concentrer, de vous relaxer, de faire le vide en vous, d’apprendre à mieux vous oxygénez et le tout en vous musclant. Etre sereine tout simplement.

(Visited 63 times, 1 visits today)