Un cambriolage, c’est une épreuve psychologique difficile et il est normal de mettre plusieurs mois à s’en remettre complètement. Cependant, au-delà de cet aspect, il y a aussi la question économique. Entre les éventuels dégâts liés à l’effraction, la casse et les objets volés, un cambriolage peut coûter très cher. Il faut donc savoir comment affronter ces conséquences financières.

Réparer rapidement et renforcer la sécurité du logement

Après un cambriolage, il est essentiel de réparer rapidement les points d’entrée qui ont été fracturés par les cambrioleurs pour entrer. Sinon, votre appartement sera accessible à tous. Cependant, les professionnels qui répareront les fenêtres ou les portes devront être payés immédiatement et vous devrez avancer les frais.

 

De même, après un cambriolage, il faut également renforcer la sécurité du logement pour éviter que les cambrioleurs ne reviennent quelques semaines plus tard et ne profitent de tout ce qu’ils savent déjà des faiblesses de sécurité de votre habitation. Cela représente un autre coût important. Heureusement, si vous n’avez pas l’épargne suffisante, vous pouvez demander un crédit sans fiche de paie et obtenir la somme nécessaire en quelques heures seulement.

Contacter la police et votre assureur

Quand vous constatez que votre appartement a été cambriolé, vous devez immédiatement contacter la police et ne toucher à rien. Celle-ci viendra observer les lieux et rédigera un rapport que votre assureur vous demandera. Ne perdez pas de temps non plus et contactez votre assureur juste après avoir contacté la police.

 

Contacter votre assureur immédiatement vous permettra de recevoir les meilleurs conseils pour être indemnisé rapidement. Vous pourrez d’ores et déjà communiquer les factures des objets qui vous manquent et dont vous avez connaissance. Vous pourrez ensuite envoyer à votre assurance toutes les factures de réparation à mesure qu’elles se présentent. Plus vous serez réactif, plus vite vous serez remboursé et mieux vous affronterez financièrement le cambriolage.

Des bons réflexes, même en cas de tentatives

Si vous avez eu de la chance et que votre logement était suffisamment bien protégé pour que le cambriolage se soit arrêté à la tentative, vous devez tout de même réagir rapidement. D’abord, en contactant la police pour l’informer des faits et lui demander de venir constater la tentative également.

 

Ensuite, vous devez aussi appeler votre assureur, surtout si la porte ou une fenêtre ont été abîmées dans la tentative de cambriolage. Vous aurez encore une fois à avancer les frais, mais vous pourrez demander à votre assureur des conseils et une fourchette de prix qu’il est raisonnable d’accepter de payer pour le service dont vous aurez besoin. Des conseils précieux qui vous aideront à économiser de l’argent.

(Visited 5 times, 1 visits today)