Vous rentrez d’un voyage et vous constatez que votre logement a été cambriolé ? La situation est sans aucun doute traumatisante, mais il faut reprendre vos esprits rapidement. Dans ce guide, nous allons vous parler des étapes à suivre après un vol par effraction dans votre habitation.

Appeler la police ou la gendarmerie

Vous êtes victime d’un cambriolage ? Il est tout à fait normal que vous vouliez à tout prix vérifier si vos objets de valeur ont été dérobés ou pas. Cependant, avant de passer à l’action, la patience reste de mise. En effet, en touchant à vos affaires, vous risquez de brouiller les pistes. Vous pouvez aussi masquer des indices laissés par les malfaiteurs. L’une des premières choses à faire est donc de composer le 117 pour appeler la police. À la suite de cette démarche, les forces de l’ordre effectueront une descente à votre domicile pour y faire un état des lieux. Elles procéderont à une recherche des empreintes digitales ainsi que de toutes les traces qui peuvent faciliter l’enquête.

Sachez que l’état des lieux est aussi une occasion pour faire une liste exhaustive des objets volés. En cas de vol de carte bancaire par exemple, il est indispensable de faire une opposition de paiement. Pour cela, il vous suffit de contacter par téléphone le centre d’opposition de votre établissement bancaire.

Il est également important de prendre quelques photos des lieux du sinistre. La présentation de ces pièces jouera en votre faveur lors de la demande d’indemnisation auprès de votre assureur.

que faire après un cambriolage

Contacter son assureur

En principe, la « garantie vol » de l’assurance multirisque permet d’obtenir une indemnisation pour couvrir tous les préjudices matériels et financiers causés par une effraction. Pour être remboursé par son assurance après un cambriolage, il est indispensable de déclarer le sinistre sous 48 h après l’événement. Pour cette formalité, vous pouvez contacter votre compagnie d’assurance par téléphone ou par mail, selon votre convenance. Sachez qu’il est aussi indispensable de lui envoyer une lettre avec accusé de réception pour officialiser votre demande d’indemnisation.

Pour multiplier vos chances d’obtenir un dédommagement, il est nécessaire de présenter des pièces justificatives à votre compagnie d’assurance. Il peut s’agir des factures qui permettent de connaître avec précision la valeur des biens volés et endommagés lors du sinistre. Si vous n’êtes pas en mesure de fournir une facture, certains documents peuvent être utilisés comme preuves. Cela inclut les actes notariés et les photos.

Il faut savoir que les modalités de remboursement varient d’une compagnie d’assurance à une autre. Généralement, les objets qui ont été volés dans un local non habitable ne font pas l’objet d’une indemnisation. Il se peut aussi que le dédommagement concerne essentiellement un vol par effraction. Pour augmenter votre chance d’être indemnisé, il est primordial de bien rédiger votre déclaration. Vous devez par exemple décrire tous les dégâts causés par le cambriolage et déterminer la valeur exacte des objets volés (avec des pièces justificatives à l’appui).

Réparer les dégâts

Un cambriolage peut occasionner de nombreux dégâts. Dans la plupart des cas, les malfaiteurs forcent les serrures, cassent les vitres des fenêtres, brisent les portes et les tiroirs… Pour protéger l’accès à votre logement, il est donc indispensable de vous adresser à un professionnel pour réparer en urgence votre serrurerie.

Afin de couvrir ces dépenses, vous pouvez vous adresser à votre compagnie d’assurance. Elle vous informera sur l’existence d’une garantie d’assistance dans votre contrat. Si c’est le cas, votre assureur financera la réalisation des travaux d’urgence.

Quelle que soit l’envergure des travaux, il est indispensable de demander un devis auprès de l’artisan de votre choix. Pour le remplacement de la porte d’entrée par exemple, vous aurez besoin de l’aval d’un expert mandaté par l’assurance avant d’ouvrir le chantier, surtout si le coût estimatif des travaux excède 1 600 euros.

Sécuriser son logement

En France, un cambriolage se produit toutes les 90 secondes. Cela signifie aussi que vous n’êtes pas à l’abri d’une nouvelle tentative d’effraction dans votre logement. Pour éviter d’être confronté à un tel problème, il est nécessaire de prendre quelques mesures de précautions.

Remplacer les serrures

Même si les malfaiteurs n’ont pas touché à la serrure de vos portes d’entrée, il est conseillé de la remplacer après un cambriolage. Pour profiter d’un niveau de sécurité plus élevé, privilégiez les serrures multipoints certifiées A2P. Ces accessoires ont été conçus pour résister aux tentatives d’effraction, ce qui dissuade les cambrioleurs.

Selon le nombre des points sur les serrures, ces dispositifs peuvent résister à un crochetage pendant 5 à 15 minutes en moyenne, faisant de votre porte une cible moins facile. N’hésitez pas à vous adresser à un serrurier pour poser votre nouvelle serrure sur votre porte d’entrée. Son intervention est un gage de qualité.

Poser une porte blindée

Installer une porte blindée représente un investissement coûteux. Il n’en demeure pas moins que cette alternative se révèle extrêmement avantageuse.

Vous vous sentirez plus en sécurité, car ce type d’ouverture est équipé d’une structure en acier galvanisé et d’une serrure à trois points minimum.

Outre son aspect sécuritaire, le blindage est aussi un élément incontournable pour réduire l’infiltration d’air dans la maison. Informez-vous auprès de votre assureur pour savoir s’il prend en charge le remplacement de votre porte d’entrée.

Installer un système d’alarme

Il arrive que les cambrioleurs s’introduisent dans la maison sans provoquer de dégâts matériels. Pour protéger l’accès à votre logement, vous pouvez aussi y installer un système d’alarme. En moyenne, prévoyez un budget entre 1 500 € et 3 000 € pour vous équiper d’un dispositif fiable et perfectionné.

installer alarme

Émettant un son assourdissant, ces équipements ont pour finalité de dissuader les cambrioleurs. Pour être plus tranquille, il vaut mieux opter pour une alarme avec télésurveillance.

Composé de plusieurs éléments tels qu’une centrale d’alarme et des détecteurs de mouvements et de choc, le système d’alarme se déclenche lorsqu’un intrus tente d’entrer dans la maison. Grâce à la télésurveillance 24h/24, des opérateurs gardent à distance votre domicile pendant votre absence. Ils feront appel aux forces de l’ordre en cas de tentative d’intrusion dans votre maison.

(Visited 6 times, 1 visits today)