Sur les conseils de votre pédiatre ou de la puéricultrice, vous allez entreprendre une diversification alimentaire pour votre bébé et introduire ainsi entre autres les farines dans son biberon. Nous vous livrons quelques conseils pour varier les plaisirs de votre enfant.

Elaboré par des nutritionnistes

Les farines pour bébé sont d’origine céréalière. Les spécialistes en nutrition qui collaborent avec les fabricants de farine infantile utilisent des céréales adaptées au développement de l’enfant. Si votre bébé a une allergie connue, vérifiez scrupuleusement la composition de la farine afin que celle-ci ne contienne pas l’ingrédient allergisant. Pour garantir un équilibre et une sécurité alimentaire à votre enfant, veillez à prendre des produits bien contrôlés et qui suivent la règlementation en vigueur.

A chaque âge

Lorsque votre bébé a moins de six mois, préférez les farines simples sans gluten. Et commencez par les céréales comme le riz ou le maïs, réputées très digestes.
Puis, au fur et à mesure, introduisez en douceur d’autres saveurs : miel, vanille, fruits rouges. Nous vous conseillons de ne faire découvrir le goût si apprécié du chocolat qu’à compter de son premier anniversaire. Il en est de même pour les fruits à coque comme la noisette.

Par cuillère

Les farines bébé améliorent le goût et la texture du biberon. Elles sont souvent données pour permettre une meilleure satiété, surtout dans le dernier biberon du soir. Soyez néanmoins très vigilante en ce qui concerne la quantité. Servez vous systématiquement d’une cuillère et ne vous laissez pas tenter par un dosage « au pif » avec le bec verseur de la boîte. A titre informatif, pour un bébé de 6 mois, six cuillères à café réparties dans les biberons de la journée sont largement suffisantes.
Bien dosées, les farines infantiles participent donc pleinement à la croissance de votre enfant. Veillez cependant à respecter l’équilibre nutritionnel de votre enfant pour lui assurer une alimentation saine.

(Visited 49 times, 1 visits today)