La perle rare qui va garder votre petit bout de chou le temps d’un dîner en ville existe sûrement ! Voici quelques pistes pour aller à la recherche de la baby-sitter de confiance

L’âge

Ce sont des éléments de première importance dans le choix de la baby sitter. Si légalement l’âge minimal de 16 ans est requise, nous vous conseillons de choisir une personne de 18 ans et plus. En effet, il faut que la personne soit mature et sache réagir face à une situation inattendue.

Ou trouver ?

La méthode la plus fiable est le bouche à oreille. Une baby sitter qui a donné satisfaction à votre amie ou à votre sœur est la plus indiquée. Si vous ne trouvez pas par cette voie là, alors passez par les petites annonces des journaux, placardés sur les devantures de boutiques ou encore par le net : des sites spécialisés se sont multipliés ces dernières années.

L’entretien

C’est l’étape obligatoire pour finaliser votre choix. Entretenez vous avec trois ou quatre candidates si vous avez le temps. Voici les éléments que vous devez aborder avec la future baby sitter :

  • Son état civil et ses coordonnées : adresse, téléphone, email
  • Son expérience (nombre d’années ou fréquence de garde) et les âges des enfants qu’elle a gardé ,
  • Ses jours et ses horaires de disponibilité  en semaine,
  • Ses disponibilités en week-end et en vacances,
  • Son niveau d’études, si vous la sollicitez éventuellement pour du soutien scolaire,
  • Fume-elle ? A-t-elle une voiture ? Et bien d’autres questions subsidiaires sur ses connaissances en puériculture de base.

Forte de ces informations, sélectionnez celle qui vous paraît la plus apte à s’adapter au tempérament de votre bout de chou. Si vous en avez la possibilité, faites un petit essai en votre présence et ensuite, sortez en toute tranquilité. Et si votre enfant est en âge, n’hésitez pas à lui demander son avis 😉 Les enfants ont un 6ème sens !

(Visited 19 times, 1 visits today)