La réussite d’un brushing, que ce soit un brushing classique, lisse ou naturel repose essentiellement sur les critères suivants : le matériel et la technique adoptée.

Brushing rime avec sèche-cheveux et brosse ronde. Cette technique de coiffage se traduit par une mise en forme de la chevelure après le lavage. Le brushing peut se pratiquer à domicile pour les plus courageuses. Celles qui désirent obtenir un résultat impeccable vous diront que le brushing est l’oeuvre du coiffeur.

Comme il a été dit plus haut, un brushing réussi requiert un matériel performant et adapté à votre type de cheveux. Si votre chevelure est lisse et fine, un séchoir d’une puissance minime fera l’affaire. De préférence, optez pour un appareil qui utilise la technologie ionique qui aide à la préservation de la texture des fibres capillaires et apaise le risque de dessèchement. Par contre si vos cheveux sont épais, un séchoir pour professionnels, plus puissant s’avère nécessaire car la chaleur que celui-ci dégage fera tenir le brushing plus longtemps.

Pour ce qui est des brosses à utiliser, le choix se fera en fonction de la texture, de la nature et de la longueur des cheveux. Pour une chevelure courte, une petite brosse fera l’affaire. Pour une chevelure épaisse et plus ou moins longue, utilisez une grosse brosse qui lui redonnera du volume. Optez de préférence pour des brosses confectionnées avec des fibres naturelles tels que les poils de sanglier. Ce genre de brosse est très efficace pour réussir à bien le brushing. De plus, elle réduit les risques d’agression provoqués par la chaleur du séchoir et tout en respectant la nature des cheveux.

Pour bien préparer et protéger la chevelure contre une éventuelle agression de la chaleur, faites usage d’un produit capillaire pré-shampooing adapté comme le Phytobrush. Laissez agir le produit pour plus d’efficacité. Après la séance de lavage, séchez les cheveux avec une serviette. Démêlez ensuite la chevelure (délicatement) avec un peigne ou une brosse plate. Durant la phase du brushing, attaquez une à une les mèches en faisant glisser minutieusement et patiemment la brosse le long de la chevelure. Après avoir fait le tour de toutes les mèches, un deuxième brushing est nécessaire pour retoucher l’ensemble.

Conseils

  • N’abusez pas trop du brushing au risque d’altérer la texture de vos cheveux. Deux à trois séances par mois suffisent amplement.
  • L’embout du sèche cheveux est de mise afin de ne pas se brûler ou brûler le cuir chevelu.
  • Préférez la position “froide” à la “chaude” même si cela prend plus de temps pour sécher.
(Visited 33 times, 1 visits today)