Bien qu’elle soit vieille de quelques centaines d’années, la technique d’épilation au fil oriental est toujours d’actualité, notamment aux Etats-Unis et en Europe. Les stars du show business se l’arrachent pour un rendu satiné de leur peau.

Les femmes hindoues et les égyptiennes étaient les pionnières de l’épilation au fil oriental. Le procédé consistait à arracher les poils disgracieux du visage (des sourcils, de menton ou de la moustache) avec un fil de coton assez résistant. Aujourd’hui, cette technique d’épilation se pratique dans les instituts et les salons de beauté car il s’avère très difficile de la faire soi-même. De plus, elle nécessite beaucoup de patience et du savoir-faire.

Du point de vue pratique et esthétique, cette méthode classée naturelle est très satisfaisante. Elle arrache le poil à la racine, ce qui permet une repousse ralentie. Et puis, à force d’être épilé, le poil devient plus fin et il est même probable qu’il disparaisse complètement. Par ailleurs, cette technique n’occasionne aucune sorte d’allergie et ne laisse apparaître aucun bouton sur la peau car aucun agent chimique n’est utilisé. Elle allie aussi diligence et délicatesse. Elle est indolore et ne laisse pas de trace de rougeur sur la peau. Elle est donc préconisée pour les zones sensibles tels que les sourcils, le menton ou encore les aisselles. Elle attaque les poils fins et même les plus courts. A déconseiller si vous avez des poils trop épais.

Comment ça marche ?

L’épilation au fil oriental est-elle douloureuse ? Comment se déroule une séance d’épilation ? Découvrez-le ci-dessous

  1. Avant de commencer la séance, l’esthéticienne applique un peu de talc sur la zone à épiler pour prévenir les irritations et pour rendre l’épilation plus aisée.
  2. Elle ajuste le fil de coton entre le pouce et l’index des deux mains afin de former une sorte de chaîne.
  3. Elle pose le fil bien tendu sur la peau et dans un mouvement de torsade, elle emprisonne et serre le poil dans le fil.
  4. D’un geste net et précis, elle arrache le poil dans le sens contraire de la repousse.

Le procédé est à répéter maintes fois jusqu’à ce que la pilosité sur la zone ciblée disparaisse complètement.
Après la séance d’épilation, il convient d’appliquer une crème ou un gel qui a pour effet d’hydrater la peau et de retarder la repousse en anémiant la racine.

Est-ce que l’épilation au fil est plus douloureuse que l’épilateur électrique ?

L’épilateur électrique, si il peut faire peur au départ, devient vite à court terme l’une des solutions les moins douloureuses pour se débarrasser des poils

Comme toute méthode d’épilation au sens propre, on parle d’arracher le poil, donc, c’est toujours douloureux les premières fois. Cependant, avec le temps, et après quelques séances, le poil devenant plus fin et vous prenant l’habitude, la douleur est de moins en moins présente. Si l’on conseille le fil oriental pour les zones sensibles, c’est surtout qu’à chaque passage, l’esthéticienne enlève une quantité restreinte de poils, alors qu’avec un épilateur électrique, le but est au contraire d’enlever le plus de poils possible à la fois. Il est donc à réserver pour les zones plus fournies en poil comme par exemple les jambes, là où la méthode d’épilation au fil oriental prendrait vraiment trop de temps. De plus, l’épilateur électrique permet de le faire à la maison, ce ne sont donc pas des méthodes concurrentes, mais bel et bien complémentaire dans votre guerre contre les poils disgracieux. N’hésitez pas à cliquer sur le lien suivant si vous souhaitez en savoir plus sur les épilateurs électriques.

Notre dossier complet épilation et rasage

(Visited 114 times, 1 visits today)