Pratiqué par les guérisseurs hawaïens, le Lomilomi qui signifie « massage » est une technique basée sur l’art du toucher du corps mais aussi de l’esprit. Massage notamment pratiqué à des fins thérapeutiques, ces techniques se transmettent de génération en génération de guérisseurs.

La base du Lomilomi réside dans la notion de partage d’amour et d’intention prodigué par le masseur mais aussi dans l’harmonie qui existe entre le praticien et le patient. Ce qu’il faut retenir à propos du massage hawaïen c’est la volonté du masseur de mettre en place un lien d’amour avec le massé. Le lomilomi vise à détendre entièrement le corps et l’esprit, mais également à canaliser les flux d’énergies corporels, de les fluidifier et de les libérer. En effet, la philosophie du lomilomi pose que les blocages, physiques et psychologiques, sont liés aux blocages énergétiques, blocages qu’il faut s’évertuer à libérer d’une insuffisance d’harmonie à la source de toutes les douleurs.

Ainsi, au-delà d’un massage corporel c’est une attention particulière que l’on doit porter à l’esprit et au moral de l’individu afin de permettre une détente optimale et d’avancer vers une guérison totale. En retrouvant l’équilibre sur le plan physique, c’est sur tous les plans que la guérison se fera. Le lomilomi vise avant tout à libérer les cellules du corps des éléments négatifs qu’elles ont emmagasiné tout le long de leur vie.

Dans la pratique, le massage hawaïen est particulier car il se pratique par les mains mais aussi par les avant-bras du masseur. Mais mis à part les mouvements de massage, c’est un véritable lien d’amour qui se créé entre le praticien et le patient. Une séance de lomilomi commence généralement par une prière du praticien, et chaque séance est unique car ce dernier travaille de façon intuitive et en fonction du patient ainsi que de la nature de son mal.

Le massé est allongé sur la table et est couvert par un sarong afin de laisser une grande partie du corps libre de recevoir le massage. Il peut y avoir un ou deux masseurs. Les mouvements sont lents mais rythmés et larges tout le long du corps afin de libérer le patient de toutes les tensions qu’il subit. Des rotations et des étirements peuvent être pratiqués pour permettre une meilleure circulation des énergies. La respiration occupe aussi une part importante dans la circulation d’énergie, la coutume hawaïenne, par le partage du souffle ou Mana entre le masseur et le massé, participe à favoriser cette circulation.

Ainsi, le travail de massage devra être combiné avec le rythme de respiration des deux entités. Bien que la relaxation soit le principal objectif de ce massage, il peut aussi servir à redynamiser le corps par un massage plus énergique et plus rapide.

Les effets du lomilomi peuvent se prolonger au-delà de la séance et ses bienfaits perdurer. La relation qui s’établit entre le thérapeute et le patient est d’abord un lien affectueux plus qu’un lien entre masseur et client, c’est une relation qui se veut exister au-delà de la séance de massage.

Ce qu’il faut retenir de cette technique c’est le partage d’amour et d’attention utilisé pour favoriser la guérison et la relaxation. Mais également, le lien qui se créé entre le masseur et le massé qui est un lien d’amour et de fraternité. Le partage, la compassion … autant de concepts sur lesquels se base le lomilomi qui veut avant tout permettre à l’individu de rééquilibrer sa vie car au-delà d’un massage physique, le lomilomi est une attention portée sur l’état psychologique et spirituel de l’individu.

Tout sur les massages

(Visited 44 times, 1 visits today)