Dans la culture thaïlandaise, le massage est une pratique traditionnelle répandue et ancrée dans les mœurs depuis la nuit des temps, il est même enseigné dans les temples bouddhistes. Encore peu pratiqué en Occident, où il revêt une connotation péjorative, le massage thaïlandais est une technique thérapeutique des plus sérieuses qui mêlent plusieurs autres techniques telle que l’acupuncture.

Les muscles sont les plus sollicités et sont au centre de toutes les attentions lors de la séance de massage. Le praticien vise notamment à « rééquilibrer l’énergie vitale » ou le Qi afin que le massé recouvre vitalité et relaxation. En effet, dans l’acception thaïlandaise, toute maladie correspond à un déséquilibre du Qi, et pour y remédier, le massage serait une méthode très efficace et serait à la fois autant un soin du corps que de l’esprit. Pour ce faire, les mouvements de massage sont concentrés autour des points vitaux de l’individu.

Ainsi, les traitements thérapeutiques par le massage thaïlandais sont nombreux tels que le traitement des douleurs dorsales, les problèmes circulatoires mais également en traitement de maladie liée à l’état psychique caractéristique des sociétés modernes telle que l’angoisse ou le stress. La guérison passe par la stimulation du Qi, que le mal soit physique ou psychologique.

La séance de massage consiste à malaxer les parties douloureuses du corps comme les muscles mais également les zones énergétiques du massé afin de les libérer et ceci en débutant par les pieds. Le patient porte alors l’habit traditionnel, le sarong, et se tient allongé à même le sol, sur un tatami. Il revient au masseur d’identifier les zones à masser et à prodiguer le massage idéal à mettre en pratique en fonction des particularités du sujet mais aussi en fonction de ses besoins. C’est pourquoi, le massage thaïlandais doit être prodigué par des professionnels.

Les mouvements sont principalement axés sur les muscles mais également sur les articulations et participent essentiellement à rétablir une bonne circulation et à la rendre plus fluide. Le massage se fait aussi principalement dans le but de libérer le massé de toute tension et de le relaxer au maximum. Il peut s’avérer alors nécessaire que le masseur exerce de fortes pressions afin de le libérer de ces tensions en rétablissant une meilleure circulation sanguine ou encore effectue des étirements intenses exercés sur les articulations.

Le massage thaïlandais est un massage relaxant et revivifiant qui se veut être avant tout un rétablissement de l’équilibre vital en liant l’esprit au corps par le rééquilibrage du Qi, source de l’énergie vitale.

Tout sur les massages

(Visited 68 times, 1 visits today)