Pour l’achat d’un sèche-linge, plusieurs critères doivent être pris en considération. L’on pourra ensuite son choix suivant ses besoins ainsi que les possibilités d’installation. Dans tous les cas, ces points permettront de faire l’acquisition d’un appareil qui est entièrement adapté aux desideratas de tout un chacun.

Le type de chargement

C’est la manière avec laquelle l’on introduira le linge qui doit être séché dans la machine.

Le sèche-linge avec chargement par le dessus

Avec ce modèle, l’on peut choisir entre la programmation électronique et mécanique. L’on pourra choisir entre le mode séchage par évacuation ou par condensation. Ce modèle est plus étroit et il tient donc une place relativement faible au sol. Le volume de son tambour oscille entre 80 et 90 litres.

Le sèche-linge avec chargement frontal

Comme c’est le cas pour le sèche-linge top, il est possible de choisir entre deux types de programmations et deux types de mode de séchage. Avec ce type d’appareil, l’on peut profiter d’un plan de travail additionnel ou encore gagner de l’espace au sol en mettant en place une colonne lave-linge – sèche-linge. Le volume de son tambour est important autant par rapport au sèche-linge top que le lave-linge frontal.

La programmation

La programmation électronique

Avec cette option, l’on peut sécher le linge au gré de ses besoins. Avec les programmes prêt à ranger ou encore prêt à repasser, le sèche-linge adapte le temps de séchage suivant la quantité de linge et son degré d’humidité.

La programmation mécanique

Le sèche-linge est doté d’une minuterie manuelle qui donne la possibilité de contrôler soi-même le temps de séchage nécessaire suivant le type de linge et sa quantité.

Les options de séchage

Les différents appareils utilisent différents procédés de séchage. L’on arrêtera son choix suivant ses exigences.

Le séchage par évacuation

Ce procédé est moins onéreux : l’évacuation se fait par le biais d’une gaine souple qui est connectée à un trou d’aération qui est faite dans un mur ou une fenêtre. L’appareil pourra naturellement être installé dans le cellier ou dans le garage d’une maison. L’évacuation peut se faire de manière mécanique ou électronique.

Le séchage par condensation

Ce mode de séchage est très pratique lorsque l’on vit dans un appartement. En effet, il ne nécessite aucune installation spécifique. La vapeur qui est produite est transformée en eau pour être récupéré dans un bac dont la capacité peut aller jusqu’à 4 litre suivant les modèles. L’eau peut également être évacuée par un tuyau similaire à celui qui est utilisé pour le lave-linge. La condensation peut également se faire de manière mécanique ou électronique.

Le cycle anti-froissage

Avec cette option, il est tout à fait possible de laisser le linge en attente dans le tambour et ce, sans risquer une cassure des fibres du linge. D’une manière discontinue et pendant plusieurs si cela est nécessaire, le tambour peut tourner dans un sens puis dans un autre dans le dessein d’éviter que le linge ne se tasse et ne se froisse.
Pour aller plus loin dans notre dossier :

(Visited 173 times, 1 visits today)